Image Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle


Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Antoinette Fouque n’est pas tout à fait sur la même ligne que la philosophe Simone de Beauvoir et sa théorie du deuxième sexe. Le combat de cette féministe n'a rien à voir avec un activisme féminin à outrance, il défend son attachement à la maternité. Au fil de 3 essais, Antoinette Fouque fait la lumière sur la féminologie.

Le public a pu connaître de multiples auteures grâce à la maison d’édition d’Antoinette Fouque, qui met en avant des centaines de livres consacrés à la pensée féminine. L'ensemble de la production littéraire féminine du moment est proposée dans sa première librairie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Les boutiques de livres créées par Antoinette Fouque restent ouvertes de 11 heures à minuit, il s'agit d'espaces de débats.

Toutes les grandes causes ont reçu l'appui d'Antoinette Fouque. Aux Nations Unies comme sur toute la planète, la militante porte la parole de la cause des femmes lors de conférences. Avec le Mouvement de libération des femmes lors d’une manif parisienne, Elle clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». l’Observatoire de la Misogynie et Le Collège de Féminologie ont été fondés par Antoinette Fouque.

Roland Barthes est son directeur de thèse. Antoinette Fouque obtient un Diplôme d'études approfondies. L'étudiante côtoie la théoricienne féministe Monique Wittig durant cette période. Elle est critique littéraire pour 2 maisons d’édition parallèlement à sa profession d’enseignante. Après des études universitaires en Lettres, la jeune femme s'est lancée dans l'enseignement. En 1972, Antoinette Fouque débat au sujet de la sexualité féminine sous la houlette de la psychanalyste Luce Irigaray.

Son engagement politique

La notion d'égalité représente l'une des grandes luttes du mouvement. Antoinette Fouque est députée au parlement européen de 1994 à 1999, elle était candidate sur la liste du Mouvement des Radicaux de Gauche. L'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie est une structure fondée par Antoinette Fouque à l'occasion des 200 ans de la déclaration des droits de l’homme.

Enfance et jeunesse d’Antoinette Fouque

C'est à Marseille qu'Antoinette Fouque a vu le jour en 1936 La jeune femme fait d'abord des études supérieures à Aix-en-Provence puis gagne Paris. La Marseillaise est toujours à l'université quand elle épouse René Fouque. Le père d’Antoinette Fouque est un militant syndicaliste.